3 questions à Thierry Mallet

Image3
Les transports publics ont été en première ligne pendant la crise sanitaire. Quel premier bilan tirez-vous ? Quelles perspectives pour le secteur à court et moyen termes ?

Thierry Mallet Les autorités organisatrices de la mobilité et les opérateurs ont prouvé, une nouvelle fois, leur savoir-faire dans la gestion de crise. Ils ont garanti la continuité du service public de transport, la sécurité des passagers et des équipes opérationnelles, adapté l’offre, en veillant à desservir les sites stratégiques, notamment les établissements de soins et les activités économiques essentielles. Les transports publics ont su répondre aux attentes des Français et du Gouvernement pendant cette période.

La crise sanitaire a entraîné de graves conséquences économiques pour le transport urbain. Les pertes sur le Versement Mobilité sont estimées à au moins deux milliards d’euros à ce stade. S’agissant des recettes commerciales, elles chutent de 50 % sur l’année, soit une perte de l’ordre de deux milliards d’euros. Dans le même temps, les autorités organisatrices de la mobilité et les opérateurs ont dû supporter les surcoûts liés aux obligations sanitaires et les incidences des retards sur les programmes d’investissements.  

À l’image des mesures engagées par de nombreux pays étrangers tels l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni ou encore les Etats-Unis, l’UTP appelle la puissance publique à mettre en œuvre, au plus tôt, un plan de soutien massif aux transports publics. Ce plan se décline en trois volets complémentaires : un soutien financier immédiat, une relance de l’investissement, un assouplissement du cadre juridique. Sur le volet financier, ce soutien doit se traduire, dès 2020, par une compensation de la baisse du Versement Mobilité et des pertes de recettes commerciales, un taux de TVA réduit de 5,5 % en 2021, par un soutien adapté, en 2021, en fonction de l’évolution des recettes fiscales et commerciales.

En tant que fédération professionnelle et association au services  du transport public, quelles actions spécifiques avez-vous menées pour accompagner vos adhérents dans cette période exceptionnelle ?

Thierry Mallet Nous avons accompagné nos plus de 230 adhérents en les informant en continu via une newsletter spécifique. Nous avons publié des notes et des fiches explicatives sur les textes spécifiques adoptés du fait de la crise sanitaire. Nous avons aussi créé un espace d’information dédié à la crise sanitaire sur notre site Internet.

Le salon European Mobility Expo, initialement prévu du 25 au 27 juin, se déroulera finalement du 15 au 17 décembre. Qu’attendre de cette édition hivernale ?

Thierry Mallet Il était important que ce rendez-vous soit maintenu. Beaucoup d’entreprises ont connu une forte baisse d’activité, voire une inactivité. Ce dernier trimestre de l’année 2020 sera l’occasion pour tous les acteurs du secteur de relancer leur business. La majorité les grands acteurs de la mobilité durable seront au rendez-vous. Pendant ce grand événement pour la profession, nous pourrons débattre de la crise et de ses conséquences et échanger avec nos homologues européens sur les nouvelles perspectives des transports publics.