Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Smart Move Challenge

Vous avez une idée, une solution ou un produit servant la mobilité des personnes, en mode ou en utilisation collectif ou partagé ? Vous nous intéressez ! 

Le Smart Move Challenge récompense les start-up aux idées prometteuses, et particulièrement innovantes, qui sont à la recherche d’un primo-marché.

Ce concours représente un tremplin dans la vie des start-up lauréates en leur offrant de nombreuses opportunités de contact avec des directeurs innovation de grands groupes du secteur et une visibilité dans tout l’écosystème de la mobilité.

Si vous souhaitez des informations sur le Smart Move Challenge, contactez :
Corentin DRU-HAMEL
corentin.dru-hamel@gietransport.com

Ce concours, d’envergure européenne, propose aux start-up de présenter une solution ou un produit utile à la mobilité des personnes, en mode collectif ou individuel et partagé.

Le Smart Move Challenge s’adresse aux jeunes pousses à la recherche d’un primo-marché qui ne sont pas encore implantées solidement dans leur activité économique.

Les start-up candidates ne devront pas dépasser 300 000 euros de levée de fonds (période 2021, 2022 et 2023) et/ou de chiffre d’affaires (2022, 2023 et prévisionnel 2024).

3 grandes catégories

Outils et services pour le voyageur
Ex : information sur le réseau, info trafic, services aux voyageurs…

 

Outils et services pour les collectivités territoriales

Ex : gestion de données, études statistiques…

Outils et services pour l’exploitation

Ex : SAEIV, billettique, sécurité, fleet management…

Les récompenses

DOTATION : une enveloppe de 7 000 € sera attribuée au « Super Lauréat ».

VISIBILITÉ : les start-up lauréates bénéficieront d’un stand, à moitié prix, sur l’Espace Start-up des Rencontres nationales du transport public 2025 ou d’European Mobility Expo 2026. Ce stand sera gratuit pour le « Super Lauréat ».

PARTENARIATS : les start-up lauréates auront l’opportunité de rencontrer les directeurs innovation de grands groupes du secteur.

Comment participer ? 

PHASE 1 : LES CANDIDATURES

Il vous suffit de remplir le formulaire de candidature entre le 21 mai et le 19 juillet 2024.

La présentation de votre projet devra s’articuler de la manière suivante :

  • une présentation de votre start-up
  • une présentation de la solution ou du produit qui répond à l’une des catégories du concours
  • votre business model et votre roadmap.


9 start-up (3 par catégorie) seront sélectionnées pour la seconde phase du Smart Move Challenge.


PHASE 2 : LA SÉLECTION

Jeudi 3 octobre 2024
Les 9 start-up finalistes retenues seront invitées à pitcher leur projet (4/5 minutes) le jeudi 3 octobre 2024 durant le salon à Strasbourg, devant un jury composé de professionnels et de grands acteurs de l’écosystème la mobilité.

Parmi elles, 3 se verront remettre le prix « Lauréat ». Un prix supplémentaire « Super lauréat » sera attribué à l’un des trois lauréats.

Et un dernier prix « coup de cœur du public » sera attribué à l’un des 9 finalistes.

Lancement du Smart Move Challenge ! 

Revivez le lancement officiel du Smart Move Challenge avec la session de Q&A entre Evan Adelinet et Stephan Leppler, CEO de MOTIONTAG, la startup allemande Lauréate 2018 du Smart Move Challenge. Evan interroge Stephan autour de 5 mots clés : 
Ups and downs
2030
Innovation
Outsider 
Smart Move Challenge

Les lauréats du Smart Move Challenge 2022

Coup de coeur du public

Cognidis : Simulateur d’évolution des réseaux de transport pour tester virtuellement les impacts des changements sur le réseau et sur les voyageurs.

Lauréat « Outils ou services pour le voyageur »

Courteasy : Location courte durée de véhicules par un professionnel de l’automobile à côté de chez vous.

Lauréat « Outils ou services pour les collectivités territoriales »

Streetco : Premier GPS piéton dédié aux personnes handicapées, fragilisées ou à mobilité réduite.

Lauréat « Outils ou services pour l’exploitation » et Super Lauréat

BiB Batteries : Solution qui rend les batteries des mobilités électriques plus durables en optimisant leur cycle de vie grâce au suivi de leur vieillissement et en réduisant leur impact environnemental grâce à leur réemploi dans des applications de seconde-vie (stockage d’énergie renouvelables).